Le corridor biologique de Sacaba

Le projet du Corredor Biológico Urbano Waycha Mayu, situé à Sacaba, Bolivie, illustre une initiative remarquable où urbanisme et nature se rencontrent pour créer un environnement vivant et durable. Ce projet vise à intégrer la biodiversité au sein du paysage urbain, tout en favorisant l’engagement de la communauté et sa gouvernance environnementale.

Contexte et les objectifs de ce corridor biologique

Le projet du Corredor Biológico Urbano Waycha Mayu

Sacaba se trouve à une altitude de 2 719 m, et depuis quelques années, cette ville est en pleine expansion. Elle doit faire face à des défis environnementaux majeurs, notamment la dégradation de ses écosystèmes naturels dû à son urbanisation rapide.

Le Corredor Biológico Urbano Waycha Mayu a été conçu pour répondre à ces défis. Il vise à créer un espace où la nature et la ville coexistent harmonieusement. L’objectif principal du corridor était de restaurer la torrentera Waycha Mayu, essentielle à la régulation du microclimat local et à la biodiversité urbaine, tout en offrant un espace de récréation et d’éducation pour la communauté.

Le Corredor Biológico Urbano Waycha Mayu s’étend majestueusement sur quatre kilomètres à travers Sacaba, offrant une remarquable transformation d’un espace urbain en un refuge pour la biodiversité et un lieu de rassemblement et de convivialité pour la communauté.

Méthodologie et mise en œuvre

Le projet a démarré par une vaste campagne de reforestation en utilisant des espèces végétales indigènes, adaptées au climat et au sol de la région. Plus de 10 000 jeunes plants d’arbres ont été cultivés et plantés le long de ce corridor. Il transforme aujourd’hui une zone autrefois stérile en un riche écosystème.

De plus, des espaces ont été aménagés pour soutenir la vie des pollinisateurs et des chauves-souris.

plantation dans la ville de Sacaba

Impacts Sociaux et environnementaux

Le corridor a non seulement amélioré la qualité écologique de la zone mais a également servi comme un outil pédagogique pour la population bolivienne. Plus de 700 résidents ont été formés en gouvernance environnementale. Ils ont pu acquérir les compétences nécessaires pour gérer et maintenir durablement le corridor.

Ces efforts ont favorisé une prise de conscience environnementale. Cela a renforcé également la cohésion sociale de la population à travers diverses activités régulières.

La réussite de ce corridor écologique

Depuis sa mise en place, le Corredor Biológico Urbano Waycha Mayu a démontré plusieurs bénéfices tangibles :

La réduction de l’érosion du sol, l’amélioration de la qualité de l’air, et la création d’un microclimat plus frais. Des éléments indispensables pour cette ville de 170 000 habitants, où les températures peuvent monter significativement durant l’été.

Le corridor est devenu un modèle de gestion environnementale urbaine. Il inspire désormais d’autres villes à adopter des initiatives similaires.

Un exemple à suivre

Le Corredor Biológico Urbano Waycha Mayu est un exemple dans la manière dont les initiatives de développement durable peuvent transformer les villes modernes.

En alliant restauration écologique et développement urbain, Sacaba montre que l’urbanisation ne doit pas se faire au détriment de l’environnement. Ce projet incarne une vision d’avenir où les villes sont des refuges de biodiversité, bénéfiques pour tous leurs habitants.

Merci à Alain Vimercati, architecte et chef de projet du Corredor Biológico Urbano Waycha Mayu, pour cette vision inspirante. Grâce à cet engagement, ce projet a non seulement revitalisé l’environnement naturel de Sacaba, mais a également recréér du lien entre les habitants.

Pour en savoir plus sur le Corredor Biológico Urbano Waycha Mayu, n’hésitez pas à regarder la vidéo explicative sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=doJ73eS-EDo


Publié

dans